©2020 by idsl

ENGIE

Créer une expérience unique autour du chauffage

La question posée était de créer une expérience unique autour du chauffage, une expérience que les gens aiment, qui valorise la marque Engie et qui la positionne dans les foyers Français.


Comment se faire aimer ? « L’énergie, c’est tellement banal, on la consomme que ce soit Engie ou une autre marque c’est pareil ». Dès lors, comment devenir une marque reconnaissable? Comment je programme ma maison pour qu'elle soit froide, chaude...? Comment j'économise de l'argent sur ma consommation? Comment je fais partie de la vie des gens de façon positive ? Comment je les informe ? Comment je leurs délivre un service utile qui leurs fait plaisir et qui répond à leurs besoins ?


En d'autre termes comment aider les clients Engie des logements individuels et collectifs à concilier simplement confort et maîtrise du budget. Et finalement, comment positionner Engie au-delà du rôle de fournisseur d’énergie et mettre en évidence que la société est un acteur important dans la vie de ses clients ?


Nous avons réalisé plusieurs choses avec eux dont ce service de gestion du chauffage par température ou budget. Il est composé de plusieurs éléments dont un thermostat connecté, une app de suivi gamifié et un programme de relation client.

La forme du thermostat fait référence à l’éphéméride pour allier la modernité d’un nouvel objet numérique à la familiarité des objets traditionnels de nos maisons. C’est un objet qui me raconte des choses, il est nouveau mais sa forme met familier, il est visible mais reste humble et s'adapte à ma décoration intérieur.

L'affichage, une matrice segment, (type radio réveil) a nécessité aussi un gros travail, notamment sur la typographie, que nous voulions cohérente à l'objet physique, comment réussir à garder une forme de lettre proche de celle de l’éphéméride tout en gardant un affichage reconfigurable pour les divers fonctionnalités de l'objet.

L’app permet trois type de visualisation : une interface analytique de visualisation des consommations, un radar chart (« le poul de ma maison ») et une interface « gamifiée » où une faune virtuelle évolue en fonction des comportements et de l’état de la maison.

Par exemple, lorsqu’une facture est disponible, un oiseau apporte une enveloppe dans l’application et une enveloppe apparaît sur le thermostat. Lorsque le taux d’humidité dépasse un certain seuil, un crocodile apparaît sur l’interface près de la mare et traverse aussi le thermostat... En cohérence de l'objet thermostat, nous avons choisi un style graphique représentant un papier peint : « c’est ce que je peux avoir dans ma chambre ou que mes enfants voient dans leur chambre et évoquent des bons souvenirs ». Le programme de relation client, quand à lui, est rythmé autour d’événements (comme par exemple la semaine du pull) et se matérialise sur ces différents objets et interfaces.

Pour l'anecdote, quand nous avons avons présenté l'objet à l’équipe, un des grands chefs nous a dit : « vous appelez ça du design?! ». On était déçu. Il n’a rien dit pendant 30 minutes et puis il a coupé la parole pour dire : « c’est ça qu’il faut faire, vous avez raison ». Il a été touché. Il s’était imaginé que le design devait être compliqué pour matérialiser la technologie. Parfois, la technologie ne doit pas se voir.


Ce que cela a apporté à notre client :

Le service n’a pas été mis tel quel sur le marché mais a été une étape importante pour débloquer l’imagination de plusieurs nouveaux services et une réflexion sur le positionnement et la représentation de la marque au travers d'objets physiques.


Il a été le point de départ de plusieurs offres dont le service Homni, filiale d'Engie de 2015 à 2017 et doublement primé au CES (Prix Smart Home et Tech for a Better World) en reprenant notamment le pilotage par le budget et certaines fonctionnalités du projet vision (fonction boost). On retrouve des fonctionnalités sur d'autres services du groupe Engie.